Imprimer cet article

Placements

Le purchase managers’ index

Un indicateur permettant de sonder la santé de l’économie américaine

Publié le

Les statistiques des États-Unis sont les plus attendues et les plus suivies. Et pour cause, la santé de l’économie américaine influence en partie l’activité du reste du monde. Dans cette myriade d’informations statistiques, certains indicateurs ont plus de poids que d’autres. L’indice purchase managers’ index (PMI) fait partie de ceux-là. Présentation.

Qu’est-ce que le purchase managers’ index ?

Le purchase managers’ index est littéralement l’indice des directeurs d’achats. Cet indice composite permet de suivre l’évolution de l’activité manufacturière des États-Unis. Comme les directeurs d’achat se situent en amont de la chaîne de production, ils perçoivent les fluctuations de la demande avant même leur traduction en niveaux de production ou de chiffre d’affaires. Étant donné sa périodicité mensuelle, cet indice est très utile pour prévoir les évolutions du produit intérieur brut (PIB) des États-Unis à court terme. Ce qui évite d’attendre les chiffres officiels pour entrevoir les prochaines tendances économiques. Ces données sont également très utilisées par les investisseurs pour prendre des décisions d’arbitrage dans un portefeuille de titres.

Le fonctionnement du PMI

Le PMI est déterminé selon les résultats d’une enquête réalisée auprès de plusieurs centaines de directeurs d’achats de l’industrie des États-Unis. Un sondage portant sur de grandes thématiques comme les niveaux de production, de commandes, de stocks, de livraisons des fournisseurs et la situation de l’emploi. Et pour chaque thématique abordée, les sondés doivent indiquer si le niveau d’activité est inférieur, égal ou supérieur à celui du mois précédent. La valeur de chaque thématique est comprise entre 0 et 100. Une valeur supérieure à 50 indique un marché en expansion alors qu’une valeur inférieure à 50 indique logiquement un secteur qui se contracte. Les résultats, publiés au début de chaque mois, présentent le pourcentage de sondés qui constatent une amélioration ou une détérioration dans chaque secteur.

À savoir :
conçu en 1948 aux États-Unis, le modèle de l’indice PMI a été « adopté » par bon nombre de pays comme le Brésil, la Chine, l’Inde et la Russie. Certains grands groupes financiers comme J.P. Morgan, ont même créé leur propre indicateur, qui est en réalité un agrégateur d’indices PMI. Ce dernier permet ainsi d’avoir une vision globale de l’activité mondiale.
Lexique
Le produit intérieur brut est le principal agrégat représentant la somme de toutes les valeurs ajoutées créées par les différentes branches de l’économie d’un pays sur une période de référence. Un indice composite est un indicateur synthétique d’un ensemble d’indicateurs individuels valorisés. Il permet donc de fournir, par exemple, une mesure statistique de la performance de différents actifs, ou d’un secteur économique ou financier, ou encore d’un marché sur une période donnée.

Haut de page Article du - © Copyright Les Echos Publishing - 2015