Imprimer cet article

Questions/réponses

Attribution d’un droit de vote double aux actionnaires de société anonyme

Publié le

Question

Nous ouvrons le capital de notre société anonyme à des nouveaux actionnaires. Afin de préserver le pouvoir décisionnaire des actionnaires fondateurs au sein de la société, peut-on attribuer à ces derniers des actions avec un droit de vote supérieur à celui des autres actions ?

Réponse

Il est possible, à certaines conditions, d’instituer un droit de vote double dans les sociétés anonymes (SA). Ainsi, un droit de vote double peut être attribué à toutes les actions nominatives entièrement libérées et inscrites au nom d’un même titulaire depuis deux ans au moins. Mais lorsqu’un tel droit est institué, tout actionnaire répondant aux conditions requises peut en bénéficier. Il n’est donc pas possible d’en limiter l’attribution à une certaine catégorie d’actionnaires telle que les fondateurs de la société. À une exception près toutefois : la loi permet expressément de réserver le droit de vote double aux actionnaires de nationalité française et aux ressortissants d’un État membre de la Communauté européenne ou d’un État partie à l’accord sur l’Espace économique européen.

Précision :
le droit de vote double peut être institué par les statuts ou par une assemblée générale extraordinaire en cours de vie sociale. Ses conditions d’attribution doivent faire l’objet d’une publicité dans un journal d’annonces légales et la décision instituant le droit de vote double doit être déposée au greffe du tribunal de commerce.

Haut de page Article du - © Copyright Les Echos Publishing - 2013